Le burn out vu de l’intérieur : quelles lectures pour s’en sortir ?

Publié le 14 Juin 2016

Psychologue du travail, cela fait 10 ans que j’accompagne des entreprises et des particuliers dans la prévention des risques psychosociaux au travail. Depuis 3 ans et la création des premiers groupes de parole sur le burn out ouverts à tous, une question m’est posée quasi systématiquement : quelles lectures me conseillez vous pour occuper mon temps d’arrêt de travail et pour m’en sortir ?

Bien entendu, je ne prétends pas ici que seules les lectures permettent de surmonter le burn out. Il est simplement question pour moi de proposer un outil supplémentaire pour comprendre, agir et se libérer de la culpabilité et des angoisses que peuvent ressentir celles et ceux qui un jour ont connu cette étape douloureuse.

Comprendre le phénomène est accessible à ceux qui le souhaitent, plusieurs auteurs ont écrit des livres passionnants et bien documentés sur le sujet. Je souhaite avant tout me focaliser sur d’autres ouvrages, ceux à propos desquels les liens avec le burn out ne sont pas spontanément évidents mais qui pourtant apportent une pierre à l’édifice du retour à la santé et à la sérénité. L’idée n’est pas de se focaliser uniquement sur la situation actuelle mais plutôt de s’ouvrir à d’autres réflexions pour élargir le champ de possibles.

Les questionnements de la personne en situation de burn out sont souvent de nature identitaire. La personne connaît un moment particulièrement difficile et sa souffrance l’amène à vouloir opérer des changements dans sa vie quotidienne : retrouver du temps pour soi, donner au travail sa juste place, se reconnecter avec ses valeurs, exercer une activité riche de sens pour elle… autant d’éléments qui nécessitent de se recentrer sur soi mais aussi de se décentrer pour mieux prendre de la hauteur. Plus facile à dire qu’à faire lorsqu’on réfléchit seul et sans apport extérieur.

Voici donc quelques ouvrages qui pourront assurément vous permettre d’avancer dans vos réflexions :

  • « Le bonheur, désespérément » d’André Comte Sponville : un petit livre assez facile à lire pour de la philosophie qui est en fait la version retranscrite d’une conférence. Idéal pour trouver en soi la force et l’envie de prendre sa vie et son bonheur en main.
  • « Le capitalisme est il moral ? » d’André Comte Sponville : une réflexion philosophique abordable pour celles et ceux qui en viennent à questionner les valeurs des entreprises et qui se posent des questions à propos de ce qui dicte le monde dans lequel nous évoluons. Une belle façon également de comprendre la place que l’on veut prendre dans ce monde.
  • « Se libérer du connu » de Jiddu Krishnamurti, un des plus grands philosophes indiens. Un livre extrait de conférences donc facilement lisible qui permet de trouver le chemin d’une liberté réelle en se délestant de fardeaux personnels et culturels.
  • « S’affirmer et communiquer », de Jean Marie Boisvert et Madeleine Beaudry : un ouvrage de développement personnel qui a fait ses preuves maintes et maintes fois, avec des exercices pratiques, pour se sentir plus à l’aise dans les interactions, savoir dire non et répondre aux critiques. Un must have.
  • « Eloge de la lenteur » de Carl Honore : un petit livre facile à lire et plutôt drôle qui nous fait réfléchir sur notre rythme, ce qui fait la qualité de notre vie et de ce que nous produisons. Une bonne bouffée d’air frais pour remettre notre impatience à sa place.

Cette courte liste n’a pas vocation à être exhaustive, elle se veut simplement une aide pour trouver son chemin dans le dédale des publications et sur la base des écrits à propos desquels j’ai eu les meilleurs retours des personnes que j’ai accompagnées.

Je vous souhaite de plaisantes lectures et vous invite à partager vos ouvrages préférés en commentaires.

Rédigé par Adrien CHIGNARD

Publié dans #Burn out

Commenter cet article