Comprendre et détecter le change fatigue

Publié le 11 Avril 2017

Depuis quelques temps le fonctionnement de l’entreprise ne cesse de changer, les plus compétents partent à la concurrence, les cas de burn-out explosent et l’engagement est en chute libre ? Ne cherchez plus : tous les ingrédients du « change fatigue », un cocktail aussi amer que toxique, sont réunis.

Qu’est-ce que le « change fatigue » ? C’est la perception des salariés qui font face à un trop grand nombre de changements dans un temps limité.

Les causes du change fatigue

Le change fatigue[1]  survient quand les outils, les process, les organisations et parfois les environnements de travail ont changé simultanément ou de façon très rapprochée dans le temps. Face à ces changements ininterrompus, les salariés ne disposent plus des ressources internes et externes pour s’adapter à la nouveauté.

Si, lors d’un voyage, vous changez de fuseau horaire, vous expérimentez le besoin de temps et d’énergie nécessaires à votre organisme pour s’adapter. Plus les destinations sont lointaines et les voyages fréquents, plus le rephasage est difficile. C’est pareil au travail : changer de façon continue revient à traverser les fuseaux horaires tellement souvent que notre horloge interne ne sait plus s’il faut se réveiller ou aller se coucher.

Les conséquences du change fatigue

Le change fatigue provoque des dommages à la fois pour les salariés et pour les entreprises.

 

La suite sur : https://www2.editions-tissot.fr/doc/cst/actualite/comprendre-et-detecter-le-change-fatigue

Rédigé par Adrien CHIGNARD

Commenter cet article